lotus-flower (1)

Manuela Chambeyron

Psychothérapie pour enfant et adolescent à haut potentiel

La particularité d’un enfant ou d’un adolescent précoce (à haut potentiel) est de présenter un développement intellectuel très supérieur aux enfants de son âge. En ce sens, il est différent des autres enfants. Or, ses développements psychomoteur, relationnel et affectif ne sont pas toujours en phase avec son développement intellectuel.

Par ailleurs, il possède de fortes capacités dans certaines disciplines et peut obtenir des résultats très moyens voire même mauvais dans d’autres. Cela peut l’amener à se décourager or il n’aime pas l’échec. Il peut perdre confiance en lui, se déprécier, perdre toute estime de lui et se placer en difficulté scolaire voire en échec scolaire. L’enfant précoce se sent différent des autres enfants sans être capable de le formuler. Souvent, cela le fait souffrir car les enfants ou les adolescents ont besoin de se retrouver en groupe dans des systèmes d’appartenance. « On est une bande, on fait partie de la même bande… ». Il peut se sentir rejeté, voire être rejeté.
Psychothérapie enfants et ados haut potentiel
Psychothérapie enfant précoce

Un enfant ou un adolescent à haut potentiel n’est pas toujours serein sur le plan psychique et est très souvent en recherche d’équilibre. Il a besoin de réponses et d’être sécurisé.

  • Il s’intéresse à beaucoup de choses et a toujours besoin d’être stimulé car il s’ennuie dans les apprentissages
  • Parfois, à la maison, il ne tient pas en place et a besoin d’activités
  • Souvent très actif, anxieux, il se stresse facilement ce qui peut déboucher sur de la colère
  • Il peut être hyperactif
    Hypersensible, ses émotions sont exacerbées ; extrêmement réceptif, il est souvent doté d’une grande intuition
  • Il est perfectionniste, il veut exécuter certaines tâches parfaitement, parfois au détriment d’autres où il sera plus lent, ce qui peut lui créer de l’anxiété….

Comment se déroule la séance ?

Lorsque je perçois une précocité chez un enfant ou un adolescent, je propose aux parents de le faire dépister*. Cela me permet de poser des mots rassurants sur les incompréhensions des parents concernant leur enfant et sur ses difficultés.

De même, si je reçois un enfant ou un adolescent conseillé par un confrère ou une consœur, je m’assure qu’il ait été dépisté par des tests adaptés.

* l’état de précocité fait l’objet de tests préalables permettant de confirmer le haut potentiel.

Le travail que je mets en place avec l’enfant ou l’adolescent précoce consiste à lui donner des outils pour l’amener à naviguer en sécurité et en confiance dans sa vie présente et future. Ainsi, lors des séances nous échangerons sur les points suivants :

  • Lui expliquer en quoi il est différent
  • L’aider à comprendre la façon dont il fonctionne
  • Lui expliquer les points forts et les points faibles d’une précocité
  • Lui faire prendre de la distance par rapport à ses faiblesses ou difficultés scolaires en valorisant ses points forts
  • L’amener à comprendre ses difficultés scolaires ou son échec scolaire alors qu’il est dit « intelligent » par les adultes
  • Reprendre confiance en lui, s’il est en perte de confiance ou d’estime de lui-même
  • L’amener à nouer ou renouer du lien avec ses camarades
  • Lui expliquer en quoi et pourquoi sa différence peut l’amener à être rejeté par ses camarades et l’aider à surmonter cette situation
  • Calmer ses angoisses et son anxiété
  • L’aider à trouver un équilibre psychique, à se sentir en sécurité…

Pour moi, ce travail ne peut s’effectuer qu’avec l’aide des parents. Pour aller mieux, l’enfant ou l’adolescent précoce a besoin de s’assurer qu’il a bien compris les difficultés auxquelles il est confronté. Aussi, je prends en considération la difficulté des parents à avoir un enfant précoce. 

Je les accompagne dans cette acceptation en leur donnant des outils. Ainsi, l’enfant ou l’adolescent·e fera de sa précocité un atout et non une source de souffrance.