lotus-flower (1)

Manuela Chambeyron

Psychothérapie pour adolescent à Toulouse ou en ligne

Pour un travail efficace avec un·e adolescent·e, les parents sont pour moi des partenaires précieux.

L’adolescence est un entre-deux, un monde entre celui de l’enfance et celui de l’adulte. Pour « grandir », devenir un adulte, l’adolescent·e a besoin de se séparer de ses parents. Ainsi, il·elle construira sa propre vie avec ses propres valeurs, sa propre vision du monde.

Parfois cette séparation s’effectue difficilement voire violemment. L’adolescent peut connaître alors un conflit de loyauté vis-à-vis de ses parents car il est encore très attaché à eux et à son enfance. Parallèlement, il ressent un besoin vital et naturel d’aller vers sa propre vie. Il est alors en conflit car il demande à être indépendant tout en étant dépendant de ses parents. Or, il a encore besoin d’eux. 

Avant tout, il·elle a besoin d’être dans une relation de confiance et de qualité avec ses parents.

Psychothérapie Adolescent Toulouse
Psychothérapie adolescents

Les manifestations d’un adolescent en difficulté sont similaires à celles que peuvent présenter un enfant, on peut toutefois y ajouter :

  • Des addictions : cannabis, écrans…
  • Consommation d’alcool, de substances psychoactives
  • Troubles du comportement alimentaire, boulimie, anorexie
  • Scarifications
  • Mise en danger, transgressions, délinquance
  • Absentéisme
  • Phobies, Obsessions
  • Tentative de suicide…

Comment se déroule la 1ère séance ?

La première séance de psychothérapie se déroule avec l’adolescent·e et les parents ou l’un des deux. Après que les parents aient expliqué les difficultés que rencontre leur enfant, j’échangerai seule avec lui·elle. A l’issue de la séance, je ferai une synthèse et une analyse de la situation aux parents et à leur enfant. Je décrirai alors l’accompagnement qui me semble le mieux adapté et le plus efficace aux vues de la situation. Vous pourrez alors prendre le temps de la réflexion et revenir vers moi si vous le souhaitez, tout comme nous pourrons convenir d’un second rendez-vous.

Par la suite, je reçois l’adolescent·e seul·e et j’informe les parents très régulièrement de l’évolution. Je peux parfois avoir besoin d’un ou des deux parents, au cours des séances, si cela m’apparait judicieux.